Comment faire un crédit au Maroc ?

Comment faire un crédit au Maroc ?

Destination à la mode, le Maroc attire de plus en plus d'étrangers et le phénomène n'est pas près de s'estomper. Pour preuve, les investissements immobiliers des étrangers sont en hausse constante. Pour faciliter la tâche, les banques et les organismes financiers marocains proposent des crédits immobiliers accessibles aux étrangers.

Investir au Maroc

Le Maroc possède un grand potentiel pour l'investissement, mettant en place des dispositifs qui facilitent la tâche des éventuels investisseurs. En effet, les établissements financiers marocains sont ouverts aux étrangers et proposent des crédits répondant aux attentes de cette clientèle particulière.

Avant d'accorder une demande de crédit, le créancier évalue la solvabilité du client. Une fois qu'il est rassuré par la capacité d'endettement du client, il examine les autres éléments du dossier. Il insiste particulièrement sur le statut du bien immobilier à acquérir. Les biens non titrés ou en cours de titrage n'ont presque aucune chance d'être validés. Seuls les biens titrés sont retenus pour assurer l'obtention de son crédit.

Une fois le bien validé, on passe à l'apport personnel. 30 % du capital suffit généralement à un étranger non résident pour obtenir le crédit. Enfin, en moyenne, le taux d'intérêt de l'emprunt personnel oscille entre 5,5 % et 6,5 %. Après la signature du contrat, une attente de deux à trois mois est nécessaire pour débloquer le capital.

Se faire accompagner par un professionnel

À priori, faire un crédit au Maroc ne présente aucune difficulté majeure. La prudence est quand même de mise, car investir dans un pays étranger présente toujours des risques comme la méconnaissance des procédures administratives ou des zones d'investissement les plus rentables.

Pour parer à toute éventualité donc, il faut contacter un établissement financier établi dans la Métropole qui dispose d'un réseau sur place. De cette manière, l'emprunteur peut constituer son dossier avant même d'être sur place.

C'est la manière de trouver des personnes bien renseignées. Elle sera en mesure d'accompagner le client pour les procédures de demande de crédit et pour le choix des zones géographiques et les quartiers qui répondront aux attentes de l'investisseur étranger. Bref, il ne faut pas se fier aux impressions, il faut se faire accompagner et Frédéric Hottinger dispose d'une équipe pour cela. L'entreprise Sofibus Patrimoine est en effet spécialisée dans la gestion d'actifs immobiliers et le crédit-bail immobilier.

Il est également possible de faire appel à un établissement de courtiers implanté dans les deux pays. Dans ce cas, il est même possible d'obtenir un prêt plus favorable que les 5,5 % mentionné ci-dessus. En tout cas, grâce à cette démarche, on peut économiser quelques frais.

Pour faire un crédit au Maroc, on peut se fier à Frédéric Hottinger qui dispose d'un réseau de professionnels bien implanté dans le pays. En contactant les conseillers clients dans les établissements qui lui sont associés, on obtient un premier renseignement pour entamer la préparation du projet.